France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Arcueil (94) : un Algérien poignarde à mort le serveur d’un restaurant, la BAC a toutes les difficultés à l’interpeller dans un bar à chicha bondé

La Poste Mobile
Suivez nous sur :

Un serveur de 36 ans de la Brasserie l’Arc est décédé après avoir été poignardé par un habitant en pleine rue, samedi soir. Son agresseur, ivre, a été interpellé peu après dans un bar à chicha et placé en garde à vue.

Image d'illustration

C’est une brasserie bien connue des habitants d’Arcueil, située sur une des artères principales de la ville, à deux pas de la gare RER B. Un serveur du restaurant L’Arc, avenue Laplace, est décédé après avoir reçu plusieurs coups de couteau dont un au thorax, samedi soir, aux alentours de 21 heures.

Alors que le service bat son plein, une dispute aurait éclaté entre plusieurs personnes. C’est à ce moment que la victime, un Algérien de 36 ans, est poignardée alors qu’elle se trouve à quelques mètres de la brasserie. Les pompiers et médecins arrivent très rapidement sur place. L’homme est transporté dans un état critique à l’hôpital, où il succombera à ses blessures quelques heures plus tard.

L’agresseur, quant à lui, a pris la fuite juste après les faits. Mais sa cavale ne dure pas longtemps. Immédiatement après l’attaque, de nombreux effectifs de police ont été déployés pour le retrouver. La brigade anticriminalité d’Ivry-sur-Seine et une brigade territoriale de contact se sont tout d’abord rendues à son domicile, situé à Arcueil, résidence Emile-Zola. Mais l’homme n’y est pas.

Taser et gaz lacrymogène

C’est alors qu’ils apprennent que le suspect se trouverait dans un bar à chicha d’Ivry-sur-Seine, rue Pierre-Brossolette. Les policiers arrivent sur place, le bar est bondé mais ils le reconnaissent rapidement grâce à sa description. Après avoir vérifié qu’ils avaient bien affaire à l’homme qu’ils recherchaient, ils commencent à le menotter mais ce dernier se rebelle. Il est ivre. La foule du bar s’en mêle, encercle les policiers, filme la scène et tente de s’interposer.

La BAC doit utiliser son pistolet à impulsion électrique pour maîtriser le suspect éméché, tout en éloignant les autres clients du bar en les aspergeant de gaz lacrymogène. Des renforts arrivent en urgence et les aident à quitter les lieux avec le suspect.

Ce dernier, un Algérien de 38 ans, a été placé en garde à vue. Il devrait être poursuivi pour homicide volontaire.

Christian Métairie (EELV), le maire d’Arcueil, adressait dimanche ses « premières pensées à la victime, sa famille et aux personnels qui travaillent dans cet établissement ». Il rappelle « la nécessité d’une présence plus forte et plus fréquente de la police nationale dans ce quartier, comme dans d’autres. La commune d’Arcueil a développé la présence de sa police municipale et de la vidéosurveillance pour répondre à la sécurité de tous mais tout cela n’est pas suffisant sans l’intervention et l’action des forces de police nationale. (…) J’interpellerai à nouveau le ministre de l’Intérieur, la préfète du Val-de-Marne et le procureur de la République pour leur faire part du manque de moyens du commissariat du Kremlin-Bicêtre ».


(SOURCE) : leparisien.fr SOURCE / LIRE L'ARTICLE COMPLET

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01Topinfo.fr ®