France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

[TOP INFO] Pour se vêtir, l’armée française délaisse une entreprise du Tarn (81) au profit d’un fabricant chinois

La Poste Mobile
Suivez nous sur :

Depuis 1973, la marque Regain travaille régulièrement avec l’Armée de terre. Mais pour une de ses dernières commandes de pulls, celle-ci lui a préféré un fabricant chinois, relate France Bleu.

Image d'illustration

Par : V.A.

L’entreprise Regain, installée depuis plus de 40 ans dans le Tarn, fabrique des pulls, des uniformes sur-mesure et des vêtements de sécurité pour un certain nombre de clients prestigieux. Mais la marque, qui a notamment honoré des contrats avec l’Armée de terre, a perdu un marché, relate France Bleu, dans un article publié mercredi 3 novembre. Pour l’une de ses dernières commandes de pulls, celle-ci lui a en effet préféré un fabricant chinois.

Apprendre à « valoriser la qualité »

En déplacement dans le Tarn, ce jeudi, Arnaud Montebourg, candidat du « Made in France » à l’élection présidentielle de 2022, a fait part de son désaccord avec cette situation, indiquent nos confrères. L’homme politique, en visite à Regain, a l’intention d’attirer l’attention sur l’importance de la commande publique. Pour lui, l’Etat doit en priorité acheter aux entreprises françaises. L’objectif de cette démarche : montrer le bon exemple et donner confiance aux entreprises, poursuit France Bleu.

De son côté, Laurent Brunas, le patron de cette entreprise qui emploie quarante salariés, a estimé que les marchés publics devraient davantage prendre en compte les responsabilités sociétales des entreprises (RSE). « En France, le coût minute d’une personne qui travaille dans la confection est de l’ordre – à peu près – de 0,50 centime d’euro. Au Portugal, on est à 0,30. En Tunisie et Roumanie, on est à 0,13. Et en Chine, le coût à la minute est de 0,05 centime d’euro, a-t-il détaillé, au micro de la radio locale. La Chine est donc dix fois moins chère que la France. Donc, je n’ai aucune chance de passer. Il faut vraiment qu’on arrive à valoriser de plus en plus la qualité. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01Topinfo.fr ®