France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

[VIDEO] « Pas de vagues ! » Hommage timide à Samuel Paty : ce que prévoit l’Education nationale dans les écoles et collèges

Un temps d’hommage sera organisé dans les établissements scolaires ce vendredi 15 octobre, la veille de la date d’anniversaire de l’assassinat de Samuel Paty.

Image d'illustration

Par : Ju.M. Avec Afp

De nombreuses écoles, ses collègues enseignants et Emmanuel Macron lui rendront hommage. Un an après l’innommable, la France s’apprête à honorer la mémoire de Samuel Paty, dont l’assassinat a causé une vague d’émotion profonde dans tout le pays.

Le 16 octobre 2020, Samuel Paty, 47 ans, était décapité dans une rue voisine de son collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), par un jeune réfugié tchétchène qui lui reprochait d’avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves.

Une minute de silence et une heure d’échanges

Le ministère de l’Education a invité écoles, collèges et lycées à respecter ce vendredi 15 octobre une minute de silence en mémoire de Samuel Paty et à consacrer une heure à un temps d’hommage et d’échanges, qui pourront porter sur le métier de professeur, son rôle et sa légitimité ou encore la construction de l’esprit critique. Ce moment d'interaction avec les élèves à vocation à être adapté en fonction de leur âge. L'objectif est d'initier «un temps de réflexion et d'échanges». Selon les recommandations du ministère, il pourra prendre la forme, «à partir du cycle 3 [CM1, CM2, 6e], d'une séquence spécifique sur la construction de l'esprit critique, ainsi que sur le métier de professeur, son rôle et sa légitimité».

Une vidéo de Robert Badinter

Différentes ressources sont mises à disposition des professeurs pour les aider à «lancer la discussion». Des poésies, discours, textes de réflexion ou autres documents iconographiques ont été mis en ligne sur la plateforme Eduscol, dédiée aux enseignants. Le ministère évoque notamment «une vidéo hommage de Robert Badinter sur la laïcité» ainsi que la lettre de Jean-Jaurès «Aux instituteurs et institutrices».



Samedi, la famille de Samuel Paty sera reçue par Emmanuel Macron à l’Elysée, puis un square parisien sera rebaptisé de son nom lors d’une cérémonie que la mairie de Paris veut simple et recueillie.

En banlieue parisienne, une cérémonie est également prévue samedi matin à Eragny-sur-Oise, une commune de plus de 16 000 habitants où vivait le professeur, père d’un petit garçon. Un autre hommage sera organisé dans l’après-midi à Conflans-Sainte-Honorine, au cours duquel doit être dévoilé un monument en forme de livre.

Entre les deux, enseignants et personnels du collège du Bois-d’Aulne prendront la parole dans leur établissement, en présence de délégués d’élèves et de représentants de parents. L’ancienne principale, dont le courage et l’implication ont été salués par le ministre de l’Education comme par les familles, y est invitée.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01Topinfo.fr ®