France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

26 VOITURES COMMANDÉES: LA GENDARMERIE NATIONALE VA ROULER EN ALPINE

Le ministère de l'Intérieur vient de confirmer la commande de 26 exemplaires de l'Alpine A110 produite par Renault à Dieppe.

Image d'illustration

Par : Julien Bonnet - Journaliste BFM Auto

La gendarmerie va (de nouveau) rouler en Alpine. "A l'issue d'une mise en concurrence initiée en juin 2021, le ministère de l'Intérieur va acquérir des véhicules rapides d'intervention pour la Gendarmerie nationale. La société Renault a remporté le marché, avec le modèle Alpine A110 Pure", indique le communiqué publié ce mercredi 13 octobre, précisant que 26 exemplaires ont été commandés.

Une vraie française pour succéder à la Mégane RS

"Ces véhicules permettront aux forces de l'ordre de procéder à des interventions sur autoroute, impliquant des voitures en infraction à haute vitesse, dans le cadre de missions de sécurité routière ou de police judiciaire (trafic de stupéfiants par exemple). Deux d'entre eux seront dédiés à la formation en intervention rapide", ajoute le communiqué.

Cela faisait de nombreux mois que la rumeur planait concernant cette acquisition. En septembre 2020, on apprenait en effet que la Renault Mégane RS, le précédent véhicule rapide d'intervention de la gendarmerie, devait être remplacée par des Seat Leon Cupra. Mais ce choix avait fait polémique et les commandes avaient rapidement été stoppées, rappellait récemment L'Argus.

Comme les Alpine A110 "grand public", ces véhicules seront assembles à l'usine de Dieppe (Seine-Maritime) puis équipés par la société Durisotti.

"Leur commande contribue à la modernisation et au rajeunissement de la flotte automobile engagée depuis 2 ans", rappelle le ministère de l'Intérieur, qui a récemment équipé les gendarmes et policiers de Peugeot 5008.

Le grand retour de la berlinette

Cette commande marque ainsi le grand retour de la "berlinette" dans les effectifs de la gendarmerie. Les forces de l'ordre avaient en effet roulé au volant de la première A110 à partir de 1967, puis en A310.

C'est en 2012 que Renault avait annoncé le retour de la marque mythique, fondée par Jean Rédélé en 1955. En 2016, un concept très proche de la version définitive est présenté et le modèle de série démarre sa carrière dès l'année suivante avec les premiers exemplaires sortis de l'usine de Dieppe et les essais presse. Le premier client de la version de lancement "Première édition" est livré le 2 mars 2018.

Après les 1955 exemplaires de la "Première Edition", Alpine lance les versions "Pure" et "Légende". Pour sa commande, la gendarmerie a donc opté pour cette version Pure, dont les prix démarrent à 58.400 euros en France. On ignore toutefois le prix négocié par le ministère ni le coût que représente l'adaptation des véhicules pour la gendarmerie.

Une "Pure" thermique

Alors qu'Alpine doit passer au 100% électrique à l'horizon 2025, la nouvelle A110 est équipée d'un moteur 4 cylindres turbocompressé en position centrale arrière. Sur la version "Pure", choisie par la gendarmerie, il développe 252 chevaux, 320 Nm de couple et réalise le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes. La vitesse maximale est annoncée à 250 km/h mais à voir si ces versions qui équiperont les forces de l'ordre pourront bénéficier de performances améliorées.


(SOURCE) : bfmtv.com LIRE L'ARTICLE COMPLET



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01Topinfo.fr ®